Les douze travaux d’Héraclès (Hercule)

mai 9, 2012 - Leave a Response

Après avoir massacré sa famille, sous l’influence d’une Furie dépêchée par Héra, Héraclès (Hercule, chez les Romains) part consulter l’Oracle de Delphes, qui lui indique de partir en expiation chez son cousin Eurysthée, roi d’Argos. Eurysthée invente pour Héraclès dix travaux, qui deviendront douze après que deux aient été refusés, des épreuves surhumaines dont Héraclès va triompher.

1. Le lion de Némée

Francisco_de_ZurbaránHercule étranglant le lion de Némée
par Francisco de Zurbarán, 1634

La première épreuve d’Héraclès fut de tuer le lion qui terrorisait la région de Némée, massacrant les habitants comme le bétail. Héraclès essaya d’abord d’abattre le lion à l’arc, mais l’animal était insensible aux flèches ainsi qu’à toutes les armes. Héraclès finit par étrangler le lion puis essaya d’en retirer la peau, à coup de couteaux et de pierre tranchante, en vain. Il réussit à découper la peau du lion en utilisant les propres griffes de l’animal et s’en fit une tunique.

2. L’hydre de Lerne

Hercules_slaying_the_HydraHéraclès assassinant l’hydre
par Hans Sebald Beham, 1545

L’hydre de Lerne était un serpent à neuf têtes, hantant les marais de Lerne et ravageant les récoltes et les troupeaux. Son souffle était pestilentiel et il pouvait s’en servir pour tuer quiconque s’approchant. Pour vaincre l’hydre, Héraclès fit équipe avec son neveu Iolaos. Les têtes de l’hydre repoussant à mesure qu’on les coupe, Iolaos cautérisait avec des tisons ardents chaque plaie. Arrivé à la dernière tête, celle du centre, réputée immortelle, Héraclès, après l’avoir tranché, l’enterra sous un énorme rocher. Profitant du sang empoisonné répandu par l’hydre, Héraclès y trempe ses flèches.

3. Le sanglier d’Erymanthe

sanglierHéraclès et Le Sanglier d’Erymanthe
de Pietro Tacca

Le troisième des travaux consistait à capturer vivant un énorme sanglier sur la montagne d’Erymanthe. Arrivé dans la région, Héraclès fut accueilli par le bon centaure Pholos, qui l’invita à boire du vin. Alléchés par les odeurs, d’autres centaures accourent et agressent Héraclès, qui les décime à coups de flèche. C’est à cette occasion que Chiron, le centaure maître d’Héraclès, sera touché. Héraclès alla ensuite capturer le sanglier et le rapporta vivant à Eurysthée qui, effrayé, alla se réfugier dans une jarre.

4. La biche de Cérynie

biche de cérynieLa biche de Cérynie d’Adolf Schmidt

Héraclès doit capture pour Eurysthée une biche vivant à Cérynie, aux cornes dorés. Héraclès mit une année entière à poursuivre l’animal.

5. Les écuries d’Augias

augiasHercule détournant le fleuve Alphée pour nettoyer
les écuries d’Augias, par Charles Lameire, vers 1872

Le Roi Augias possédait de grandes écuries qu’il ne faisait jamais nettoyer,elles étaient souillées par des milliers de têtes de bétail depuis des décennies. Le nettoyage fut confié à Hercule qui dût la réaliser dans un délai d’une journée. En détournant deux fleuves voisins, l’Alphée et le Pénée, Héraclès réussit cet exploit. Augias avait promis à Héraclès une rétribution en cas de succès, qu’il ne lui donna finalement pas, sous prétexte que sa mission lui avait été ordonnée par Eurysthée

6. Les oiseaux du lac Stymphale

stymphalianHercule et les oiseaux du lac Staymphale
de Albrecht Dürer, 1500

En Arcadie, les oiseaux du lac Stymphale pillaient les récoltes et les fruits des champs. Grâce aux cymbales fabriquées par Héphaïstos, Héraclès parvint à les faire sortir de leur bois, effrayés par le bruit assourdissant. Une fois les oiseaux sortis, Héraclès les extermina à coups de flèches.

7. Le taureau de Crète

taureau de creteHercule et le taureau de Crète, auteur inconnu, fin 16ème

Poséidon avait offert au roi de Crète Minos un taureau dans le but que l’animal lui soit sacrifié. Minos n’ayant jamais sacrifié le taureau, Poséidon, furieux, rendit fou l’animal, qui devint une menace pour le pays entier. Eurysthée envoya Héraclès capturer l’animal.

8. Les juments de Diomède

diomedeHéraclès terrassant Diomède,
par Charles Le Brun, 17ème siècle

Diomède, le roi de Thrace, possédait quatre juments qu’il nourrissait de chair humaine ; les étrangers de passage dans le pays étaient livrés en pâture aux féroces animaux. Eurysthée, pour cette huitième étape, ordonna à Héraclès de mettre fin au carnage. Ce dernier tua le roi Diomède et donna son cadavre à manger à ses juments ; celles-ci, redevenues dociles, se laissèrent conduire auprès d’Eurysthée.

9. Hippolyte et les Amazones

liebig 1927Héraclès et la ceinture d’Hippolyte par Liebig, 1927

La reine des Amazones Hippolyte avait reçu d’Arès une ceinture, convoitée par la fille d’Eurysthée. Ce dernier ordonna à Héraclès de lui ramener l’objet. Héraclès alla simplement demander à la reine sa ceinture, qui la lui offrit. Mais Héra sema le trouble en répandant chez les Amazones la rumeur selon laquelle Héraclès allait tuer leur reine. Héraclès attaqué se défendit contre les Amazones qu’il massacra toutes, y compris la reine Hippolyte dont il a cru qu’elle était l’instigatrice de cette agression.

10. Les bœufs de Géryon

hercule-geryonHercule combat le géant Géryon,
par Chiragan, IIe ou IIIe siècle.

Géryon était un géant à trois têtes et à trois bustes, qui vivait dans l’île d’Erythie, près du détroit de Gibraltar. Sa seule richesse était un troupeau de bœufs convoités par Eurysthée, qui envoya Héraclès les lui prendre. Arrivé sur l’île, Héraclès tue le chien et le berger qui gardaient le troupeau, avant de s’emparer du troupeau. En s’apprêtant à quitter l’île, Héraclès est attaqué par Géryon, qu’il abat de ses flèches. De nombreuses autres péripéties rythment la route du retour.

11. Les pommes du jardin des Hespérides

12.

Publicités

Hermaphrodite

décembre 11, 2010 - Leave a Response

Salmace et Hermaphrodite, de Troy, 18e

Hermaphrodite est le fils d’Aphrodite et d’Hermès, d’où son nom. Il fut élevé par les nymphes sur le mont Ida de Troade. A l’âge de quinze ans, Hermaphrodite était un jeune homme sauvage dont le plaisir était de chasser dans les montagnes. Un jour, alors qu’il se baignait dans une source, la nymphe Salmace le surprit et tomba amoureux de sa beauté. Elle lui déclara sa flemme et le jeune homme la repoussa. Elle persista en l’entourant et en le couvrant de baiser, en vain, Hermaphrodite continuait de se débattre. La nymphe pria alors qu’elle ne fut jamais séparée de lui et les dieux répondirent à son souhait. Les deux corps furent unis en un. Ce nouveau corps n’était ni celui d’une femme ni celui d’un homme, il n’avait pas de sexe et en même temps appartenait aux deux sexes. Les eaux dans lesquelles Hermaphrodite se baignait eurent ensuite la particularité de faire perdre  au visiteur sa virilité.

Métamorphose d’Hermaphrodite et de Salmace, Gossaert, 16e

Hermaphrodite et Salmace, Albani, 1660

Pygmalion et Galatée

décembre 5, 2010 - Leave a Response


Pygmalion et Galatée, Gérôme, 1890

Pygmalion est un sculpteur de Chypre. Dévoué à son art, Pygmalion ne vivait heureux qu’en compagnie de ses statues. Il méprisait les femmes et se tournait vers une vénération totale d’Aphrodite. Il décida de réaliser la statue de la femme idéale. Elle fut si réussie qu’il en tomba amoureux, au point d’embrasser l’ivoire de ses lèvres. Aphrodite, prenant pitié de l’amoureux, donna vie à la statue, qu’elle appela Galatée. Cette histoire met en scène le pouvoir légendaire d’Aphrodite sur toute la création.

Pygmalion et Galatée, Girodet Trioson, 1813-1819

Pygmalion et Galatée, Normand, 1896

Persée

décembre 4, 2010 - Leave a Response

Persée brandissant la tête de la Méduse, Cellini, 1545-1554

L’enfance de Persée

Acrisios, roi d’Argos, est averti par un oracle que sa fille, Danaé, aura un fils qui le tuera. Pour éviter la prophétie, il enferme sa fille dans une chambre de bronze souterraine mais celle-ci reçoit la visite de Zeus et donne naissance à Persée. Dans un second essai pour éviter la réalisation de la prophétie, Acrisios enferme Danaé et son enfant dans un coffre en bois qu’il jette à la mer. Ce coffre est découvert par un pêcheur, Dictys, qui vient à l’aide de la femme et de l’enfant et les emmène à la cour de son frère le roi Polydecte. Les années passant, Polydecte tombe amoureux de Danaé mais est gêné par son fils Persée, qui devient de plus en plus beau et fort. Pour l’éloigner, Polydecte envoya Persée vers une quête impossible : il lui demanda de lui ramener la tête de la méduse, l’une des gorgones, monstres qu’on ne peut regarder dans les yeux sans être changés en pierre.

Acrisios invitant Danaé à rejoindre son fils dans le coffre

La méduse

Hermès et Athéna, pour aider Persée, l’envoient à la rencontre des trois Grées (ou Phorcides), des vieilles femmes qui n’ont plus qu’un œil et une dent. Il leur vola cet œil et cette dent et ne leur rendit qu’en échange d’informations sur le chemin des Nymphes. Les dieux vinrent en aide à Persée en l’équipant. Hermès donna à Persée une faucille, un sac de cuir pour transporter la tête et des chaussures ailées lui permettant de voler. Les nymphes lui donnèrent le casque d’Hadès, qui rend invisible. Athéna confia à Persée un bouclier qui lui permettrait d’éviter le regard de Méduse. Persée affronta ensuite les trois Gorgones ; Sthéno, Euryalé et Méduse, qui était la seule mortelle des trois. Persée les trouva endormies, il s’éleva dans les airs grâce à ses sandales et utilisant son bouclier comme miroir, décapita Méduse. Du cou tranché de méduse sortit Pégase, le cheval ailé et Amphion, le géant qu’elle avait conçu avec Poséidon. Persée s’enfuit ensuite, pourchassé par les deux sœurs de Méduse.

L’armement de Persée, Burne-Jones, 1885

Méduse, Le Caravage, 1598

Andromède sauvée

Sur la route du retour, Persée fut engagé dans une nouvelle aventure. Andromède était la fille de Céphée et Cassiopée, roi et reine d’Éthiopie. Cassiopée, avait proclamé que sa fille était plus belle que les nymphes des Néréides, ce qui provoqua la colère de Poséidon, qui pour se venger dévasta le pays en envoyant un monstre marin, Cetus, dans le pays. Il fut décidé pour éviter la ruine de sacrifier Andromède au monstre, en l’attachant à un rocher. C’est à ce moment qu’intervint Persée, qui obtint la main d’Andromède auprès de son père à la condition de tuer le monstre. Persée utilisa la tête de Méduse pour tuer Cetus et libéra Andromède.

Persée et Andromède, Van Loo, 1735-1740

Persée secourant Andromède, Wtewael, 1611

La mort de Polydecte et d’Acrisios

Danaé fut protégée du roi Polydecte par son frère Dictys, tous deux trouvèrent refuge dans un temple, assiégé par Polydecte et son armée. De retour au pays, Persée alla secourir sa mère, pétrifia Polydecte et ses soldats avec la tête de Méduse. Dictys devint ainsi le nouveau roi de Sérifos. Persée retourna le casque d’Hadès et se présenta devant Athéna, qui intégra la tête de méduse à son bouclier. Ensuite, accompagné de sa femme et de sa mère, il retourna à Argos et poursuivit Acrisios, apeuré, jusqu’aux jeux de Larissa où il réussit à le tuer, réalisant ainsi la prophétie.

Narcisse

novembre 14, 2010 - Leave a Response

Echo et Narcisse, Waterhouse, 1903

Narcisse est le fils du dieu fleuve Céphise et de la nymphe Liriope. Narcisse était un beau jeune homme qui est tombé amoureux de son propre reflet. Le sort de Narcisse est lié, selon Ovide, à son rejet de beaucoup de prétendantes, dont la nymphe Echo. Incapable de se faire comprendre par Narcisse à cause d’un sort que lui avait auparavant lancé Héra et qui la condamnait à répéter les propos de son interlocuteur, Echo fut rejetée et mourut de chagrin ; il ne resta d’elle que sa voix. En repoussant l’amour d’Echo, Narcisse attisa la colère des dieux. Poussé par la soif, il alla boire à la rivière et fut absorbé par la contemplation de son reflet dans l’eau, se laissant ainsi mourir de langueur. La fleur qui poussa sur le lieu de sa mort porte son nom. Une autre version du mythe dit que Narcisse passa son temps à contempler son reflet dans l’eau pour se consoler de la mort de sa sœur jumelle.

Narcisse, Le Caravage, 1599

Echo et Narcisse, Poussin, 1630

Io

novembre 13, 2010 - Leave a Response


Io, Le Corrège, 1530

 

Divinité fluviale d’Argos, fille d’Inachos, Io était une grande prêtresse d’Héra. Selon les versions du mythe, pour la séduire, Zeus se transforma en une génisse blanche, en ours ou en un nuage. Hera, descendant du Mont Olympe pour surprendre les amants, Zeus changea alors Io en vache. Mais Héra, suspicieuse, demanda à recevoir l’animal en cadeau, Zeus fut contraint d’accepter. Héra fit garder Io changée en animal par Argos, son serviteur aux cent yeux. Ce dernier attacha Io à un olivier dans un bosquet sacré empêchant Io de s’échapper et Zeus de venir la secourir. Le roi des dieux envoya Hermes pour libérer Io. Déguisé en berger, Hermes se joua de la vigilance d’Argos et le décapita pendant son sommeil. Héra envoya alors un taon qui s’attacha aux flancs d’Io, la tourmentant sans cesse. Pour lui échapper, Io parcourut la terre, traversant notamment à la nage la mer Ionienne (qui porte son nom). Son périple prit fin, après avoir traversé le détroit du Bosphore (qui signifie gué de la vache), en Egypte où Io reprit sa forme humaine par Zeus qui, en la touchant, donna naissance à Epaphos (dont le nom est proche du verbe « toucher » en grec). Épaphos fut enlevé sur l’ordre d’Héra et mené à Byblos, en Syrie, où Io le retrouva. Les Histoires d’Hérodote font la connexion entre la transformation d’Io en vache et la sacralité de la vache chez les Égyptiens.

 

Hermes et Argos, 490 avant JC

Mercure et Argos, Velazquez, 1649

Danaé

novembre 12, 2010 - Leave a Response

Danaé, Klimt, 1907

Danaé est la fille d’Euridyce et d’Acrisius, roi d’Argos. Un oracle a prédit à son père Acrisius qu’il mourrait de la main de son petit-fils. Acrisius a donc tenté d’échapper à son sort en enfermant sa fille dans une chambre de bronze sous-terraine, loin des hommes. Zeus, prenant la forme d’une pluie d’or, est venu la visiter, donnant naissance à Persée. Acrisius a chassé Danaé et son enfant, dans un coffre en bois qui a dérivé jusqu’à l’ile de Sérifos, où le roi Polydecte leur a offert sa protection. Ce dernier est tombé amoureux de Danaé et a envoyé Persée capturer la tête de la Méduse. Par une série de péripéties, Persée a accompli la prophétie de l’oracle en tuant son grand père Acrisius. Revenu à Séfiros avec la tête de la méduse, Persée change le roi Polydecte en pierre et ramène sa mère à Argos.

Dans l’iconographie, Danaé est le plus souvent représentée lors de son union avec Zeus. Certains analystes pensent que l’histoire de Zeus et Danaé est une allégorie pastorale, dans laquelle l’eau représente « l’or » pour le berger grec : Zeus envoie sa foudre et ses averses sur la terre pour la rendre fertile.

Danaé, Carolus-Duran, 1900

Danaé, Chantron, 1891

Phaéton

novembre 16, 2009 - Leave a Response

5.-Rubens_la-chute-de-phaetonLa chute de Phaéton, Rubens, 1636

Phaéton est le fils de l’océanide Clymène et d’Hélios, le dieu soleil. Il n’apprend l’identité de son père qu’adulte et lui demande de conduire son char. Hélios ayant promis d’accorder à Phaéton son souhait, quelqu’il soit, ne put lui refuser de le laisser conduire son char, pourtant impossible à contrôler pour un mortel. Sentant être contrôlé par quelqu’un n’étant pas leur maitre, les chevaux de Soleil prirent peur et Phaéton perdit le contrôle du char qui fila dangereusement vers les astres. Zeus se retrouva forcé de foudroyer le char en vol.

Nicolas_Poussin_-_Helios_and_Phaeton_with_Saturn_and_the_Four_SeasonsHélios et Phaéton avec Saturne et les quatre saisons,
Nicolas Poussin, 1635

Bertin,_Nicolas_-_Phaéton_on_the_Chariot_of_Apollo_-_c._1720Phaéton et le chariot d’Appolon,
de Nicolas Bertin, 1720

Rubens_Fall_of_PhaetonLa chute de Phaléon, Rubens, 1605

Chiron

novembre 13, 2009 - Leave a Response

statueChiron par Emile Antoine Bourdelle,
au musée Ingres de Montauban

Chiron est un centaure, fils du titan Cronos et de l’océanide Philyra. Il vivait dans une grotte en Thessalie. Réputé pour sa sagesse et ses connaissances en musique, chasse, guerre et médecine, il fut le précepteur de plusieurs dieux et héros  parmi lesquels les prestigieux Achille, Hercule et Jason. Ami des hommes, Chiron était réputé pour son amabilité et sa bonté.

Lors d’un conflit opposant Hercule et de mauvais centaures, Chiron est accidentellement touché par une flèche empoisonnée, décochée par son ancien disciple. Victime d’une blessure incurable, Chiron est condamné à une souffrance perpetuelle, étant immortel. Se retirant dans une grotte, Chiron évoque la mort et Zeus accède à sa prière. Chiron échange son immortalité avec la mortalité de Prométhée et finit donc par succomber à sa blessure. Après sa mort, Zeus place le centaure dans les cieux en le transformant en constallation ; la constellation du Sagittaire.

23473_p0006058.001L’Éducation d’Achille par le centaure Chiron
par Jean-Baptiste Regnault,1782

1

Achille instruit par le Centaure Chiron
auteur anonyme, fin 18ème siècle

Le supplice de Tantale

novembre 13, 2009 - Leave a Response

BARENDSZ Dirck (manière de)
Fils de Zeus et de la nymphe Plouto, Tantale était roi de Phrygie. Il a été puni à subir un supplice éternel à la suite d’un crime inexpiable. Les récits diffèrent sur la nature de ce crime. Dans certaines versions, Tantale reçoit la garde d’un chien magique ayant veillé sur Zeus lors de son enfance et refuse de le rendre, prétextant qu’il n’en a jamais eu la garde. Dans d’autres récits, Tantale, voulant tester la clairvoyance des dieux, leur offre à manger son propre fils Pélops. Dans les deux cas, les dieux s’aperçoivent de sa tromperie et le condamnent à un supplice éternel.

Dans le Tartare, région des Enfers destinée à ceux ayant commis des crimes affreux, Tantale est condamné à la faim et à la soif éternelles et à la frustration. Plongé dans l’eau jusqu’au cou, il est impossible à Tantale de boire, l’eau disparaissant à chacune de ses tentatives. Tantale ne peut pas non plus manger les fruits ornant l’arbre à ses côtés, le vent les rendant insaisissable.

STEVENS Joseph EdouardLe supplice de Tantale. Chien à l’attache dans une cour
par Joseph Edouard Stevens, 1850

daumierLe supplice de Tantale par Honoré Daumier
Lithographie extraite du Journal « Le Charivari », 1842