Danaé

Danaé, Klimt, 1907

Danaé est la fille d’Euridyce et d’Acrisius, roi d’Argos. Un oracle a prédit à son père Acrisius qu’il mourrait de la main de son petit-fils. Acrisius a donc tenté d’échapper à son sort en enfermant sa fille dans une chambre de bronze sous-terraine, loin des hommes. Zeus, prenant la forme d’une pluie d’or, est venu la visiter, donnant naissance à Persée. Acrisius a chassé Danaé et son enfant, dans un coffre en bois qui a dérivé jusqu’à l’ile de Sérifos, où le roi Polydecte leur a offert sa protection. Ce dernier est tombé amoureux de Danaé et a envoyé Persée capturer la tête de la Méduse. Par une série de péripéties, Persée a accompli la prophétie de l’oracle en tuant son grand père Acrisius. Revenu à Séfiros avec la tête de la méduse, Persée change le roi Polydecte en pierre et ramène sa mère à Argos.

Dans l’iconographie, Danaé est le plus souvent représentée lors de son union avec Zeus. Certains analystes pensent que l’histoire de Zeus et Danaé est une allégorie pastorale, dans laquelle l’eau représente « l’or » pour le berger grec : Zeus envoie sa foudre et ses averses sur la terre pour la rendre fertile.

Danaé, Carolus-Duran, 1900

Danaé, Chantron, 1891

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :