Hermaphrodite

Salmace et Hermaphrodite, de Troy, 18e

Hermaphrodite est le fils d’Aphrodite et d’Hermès, d’où son nom. Il fut élevé par les nymphes sur le mont Ida de Troade. A l’âge de quinze ans, Hermaphrodite était un jeune homme sauvage dont le plaisir était de chasser dans les montagnes. Un jour, alors qu’il se baignait dans une source, la nymphe Salmace le surprit et tomba amoureux de sa beauté. Elle lui déclara sa flemme et le jeune homme la repoussa. Elle persista en l’entourant et en le couvrant de baiser, en vain, Hermaphrodite continuait de se débattre. La nymphe pria alors qu’elle ne fut jamais séparée de lui et les dieux répondirent à son souhait. Les deux corps furent unis en un. Ce nouveau corps n’était ni celui d’une femme ni celui d’un homme, il n’avait pas de sexe et en même temps appartenait aux deux sexes. Les eaux dans lesquelles Hermaphrodite se baignait eurent ensuite la particularité de faire perdre  au visiteur sa virilité.

Métamorphose d’Hermaphrodite et de Salmace, Gossaert, 16e

Hermaphrodite et Salmace, Albani, 1660

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :