Les douze travaux d’Héraclès (Hercule)

Après avoir massacré sa famille, sous l’influence d’une Furie dépêchée par Héra, Héraclès (Hercule, chez les Romains) part consulter l’Oracle de Delphes, qui lui indique de partir en expiation chez son cousin Eurysthée, roi d’Argos. Eurysthée invente pour Héraclès dix travaux, qui deviendront douze après que deux aient été refusés, des épreuves surhumaines dont Héraclès va triompher.

1. Le lion de Némée

Francisco_de_ZurbaránHercule étranglant le lion de Némée
par Francisco de Zurbarán, 1634

La première épreuve d’Héraclès fut de tuer le lion qui terrorisait la région de Némée, massacrant les habitants comme le bétail. Héraclès essaya d’abord d’abattre le lion à l’arc, mais l’animal était insensible aux flèches ainsi qu’à toutes les armes. Héraclès finit par étrangler le lion puis essaya d’en retirer la peau, à coup de couteaux et de pierre tranchante, en vain. Il réussit à découper la peau du lion en utilisant les propres griffes de l’animal et s’en fit une tunique.

2. L’hydre de Lerne

Hercules_slaying_the_HydraHéraclès assassinant l’hydre
par Hans Sebald Beham, 1545

L’hydre de Lerne était un serpent à neuf têtes, hantant les marais de Lerne et ravageant les récoltes et les troupeaux. Son souffle était pestilentiel et il pouvait s’en servir pour tuer quiconque s’approchant. Pour vaincre l’hydre, Héraclès fit équipe avec son neveu Iolaos. Les têtes de l’hydre repoussant à mesure qu’on les coupe, Iolaos cautérisait avec des tisons ardents chaque plaie. Arrivé à la dernière tête, celle du centre, réputée immortelle, Héraclès, après l’avoir tranché, l’enterra sous un énorme rocher. Profitant du sang empoisonné répandu par l’hydre, Héraclès y trempe ses flèches.

3. Le sanglier d’Erymanthe

sanglierHéraclès et Le Sanglier d’Erymanthe
de Pietro Tacca

Le troisième des travaux consistait à capturer vivant un énorme sanglier sur la montagne d’Erymanthe. Arrivé dans la région, Héraclès fut accueilli par le bon centaure Pholos, qui l’invita à boire du vin. Alléchés par les odeurs, d’autres centaures accourent et agressent Héraclès, qui les décime à coups de flèche. C’est à cette occasion que Chiron, le centaure maître d’Héraclès, sera touché. Héraclès alla ensuite capturer le sanglier et le rapporta vivant à Eurysthée qui, effrayé, alla se réfugier dans une jarre.

4. La biche de Cérynie

biche de cérynieLa biche de Cérynie d’Adolf Schmidt

Héraclès doit capture pour Eurysthée une biche vivant à Cérynie, aux cornes dorés. Héraclès mit une année entière à poursuivre l’animal.

5. Les écuries d’Augias

augiasHercule détournant le fleuve Alphée pour nettoyer
les écuries d’Augias, par Charles Lameire, vers 1872

Le Roi Augias possédait de grandes écuries qu’il ne faisait jamais nettoyer,elles étaient souillées par des milliers de têtes de bétail depuis des décennies. Le nettoyage fut confié à Hercule qui dût la réaliser dans un délai d’une journée. En détournant deux fleuves voisins, l’Alphée et le Pénée, Héraclès réussit cet exploit. Augias avait promis à Héraclès une rétribution en cas de succès, qu’il ne lui donna finalement pas, sous prétexte que sa mission lui avait été ordonnée par Eurysthée

6. Les oiseaux du lac Stymphale

stymphalianHercule et les oiseaux du lac Staymphale
de Albrecht Dürer, 1500

En Arcadie, les oiseaux du lac Stymphale pillaient les récoltes et les fruits des champs. Grâce aux cymbales fabriquées par Héphaïstos, Héraclès parvint à les faire sortir de leur bois, effrayés par le bruit assourdissant. Une fois les oiseaux sortis, Héraclès les extermina à coups de flèches.

7. Le taureau de Crète

taureau de creteHercule et le taureau de Crète, auteur inconnu, fin 16ème

Poséidon avait offert au roi de Crète Minos un taureau dans le but que l’animal lui soit sacrifié. Minos n’ayant jamais sacrifié le taureau, Poséidon, furieux, rendit fou l’animal, qui devint une menace pour le pays entier. Eurysthée envoya Héraclès capturer l’animal.

8. Les juments de Diomède

diomedeHéraclès terrassant Diomède,
par Charles Le Brun, 17ème siècle

Diomède, le roi de Thrace, possédait quatre juments qu’il nourrissait de chair humaine ; les étrangers de passage dans le pays étaient livrés en pâture aux féroces animaux. Eurysthée, pour cette huitième étape, ordonna à Héraclès de mettre fin au carnage. Ce dernier tua le roi Diomède et donna son cadavre à manger à ses juments ; celles-ci, redevenues dociles, se laissèrent conduire auprès d’Eurysthée.

9. Hippolyte et les Amazones

liebig 1927Héraclès et la ceinture d’Hippolyte par Liebig, 1927

La reine des Amazones Hippolyte avait reçu d’Arès une ceinture, convoitée par la fille d’Eurysthée. Ce dernier ordonna à Héraclès de lui ramener l’objet. Héraclès alla simplement demander à la reine sa ceinture, qui la lui offrit. Mais Héra sema le trouble en répandant chez les Amazones la rumeur selon laquelle Héraclès allait tuer leur reine. Héraclès attaqué se défendit contre les Amazones qu’il massacra toutes, y compris la reine Hippolyte dont il a cru qu’elle était l’instigatrice de cette agression.

10. Les bœufs de Géryon

hercule-geryonHercule combat le géant Géryon,
par Chiragan, IIe ou IIIe siècle.

Géryon était un géant à trois têtes et à trois bustes, qui vivait dans l’île d’Erythie, près du détroit de Gibraltar. Sa seule richesse était un troupeau de bœufs convoités par Eurysthée, qui envoya Héraclès les lui prendre. Arrivé sur l’île, Héraclès tue le chien et le berger qui gardaient le troupeau, avant de s’emparer du troupeau. En s’apprêtant à quitter l’île, Héraclès est attaqué par Géryon, qu’il abat de ses flèches. De nombreuses autres péripéties rythment la route du retour.

11. Les pommes du jardin des Hespérides

12.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :